Devenez chauffeur VTC : le point sur la formation

Vous souhaitez suivre une formation chauffeur VTC à La Réunion ?  Si vous avez encore quelques questions concernant le métier de chauffeur VTC, nous vous invitons à (re)lire notre article « Qu’est-ce qu’un chauffeur VTC ? ».

Si vous êtes ici, c’est sûrement parce que vous avez plein de questions en tête, n’est-ce pas ?

Vous vous demandez sûrement quelles sont les conditions de la formation ? Comment se déroule l’examen final ? Le prix ? Quels centres choisir ?

Pas de panique ! Nous vous détaillons tout dans cet article.

Découvrez toutes les informations et les liens utiles pour vous lancer dans l’aventure et devenir ENFIN conducteur de véhicules de tourisme avec chauffeur.

Les conditions pour exercer le métier de chauffeur VTC

Il faut savoir que la profession est très réglementée et stricte. Par ailleurs, elle évolue constamment et rapidement. Il est important pour vous, futur exploitant VTC, de vous tenir au courant des réglementations de votre profession. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Service Publique.

La réglementation prévoit que le professionnel doit remplir les conditions suivantes :

  • Être titulaire du permis B en cours de validité, depuis plus de 3 ans.
  • Posséder un casier judiciaire vide
  • Attester d’une aptitude physique délivrée par le préfet (après une visite médicale auprès d’un médecin agréé).
  • Être majeur

Notez qu’il est également obligatoire d’avoir suivi la formation PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1)

La Préfecture de La Réunion a notamment lister les conditions requises pour exercer le métier de chauffeur VTC :

  • aptitude professionnelle
  • formation continue
  • carte professionnelle sécurisée valide
  • réservation préalable obligatoire des clients
  • inscription au registre des VTC

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Préfecture de La Réunion.

L’examen au métier de chauffeur VTC

L’examen de la formation VTC se déroule en deux parties : l’épreuve théorique dite « Épreuve d’admissibilité » et l’épreuve pratique dite « Épreuve d’admission ».
La première étape est de valider la partie théorique avec une note minimale de 10/20.

La partie théorique se découpe en plusieurs parties :

  • Réglementation du transport public de particuliers
  • Gestion d’une entreprise
  • Sécurité routière
  • Compréhension langue Française
  • Compréhension langue Anglaise
  • Développement commercial spécifique VTC
  • Réglementation spécifique VTC
  • La partie pratique est une épreuve de conduite professionnelle VTC que le candidat doit passer dans les 12 mois suivant son admissibilité.
  • L’épreuve dure en moyenne 20 minutes et nécessite d’avoir 12/20.
  • Il faut valider une note de 12/20 à l’examen pratique pour entamer les démarches d’obtention de la licence et obtenir ainsi votre carte professionnelle.

Quels sont les documents pour passer l’examen VTC ?

Depuis 2017, ce sont les CMA régionales (Chambre des Métiers de l’Artisanat) qui organisent les examens.

La première étape consiste à vous inscrire sur la Plateforme d’inscription à l’examen de conducteur de taxi et de VTC.

Choisissez le type d’examen, ainsi que la CMA de votre choix.

Vous allez accéder au formulaire d’inscription et vous pourrez télécharger les pièces nécessaires à la constitution de votre dossier.

La CMA va alors vérifier votre dossier et vous recevrez votre convocation à la prochaine session d’examen.

À noter que l’examen est payant, comptez un peu plus de 200 €.

La formation VTC : se préparer au mieux au métier de chauffeur VTC

Il y a différents centres de formations VTC : en ligne ou en présentiel. Les coûts de la formation varient en fonction des centres et des offres proposées.

Pour une formation en ligne, les prix débutent à 200 €. Dans un centre de formation, le prix peut doubler, voire tripler.

Nous pouvons vous conseiller de bien analyser les offres des centres afin d’optimiser vos chances de réussir l’examen et de choisir LA formation qui vous ressemble.

Si vous êtes de nature autodidacte, vous pouvez également vous former seul. Nous vous conseillons le livre de Jean-Pierre Guyon, « Préparer et réussir le concours VTC » ainsi que l’ouvrage « Chauffeur de vtc ou de vmdtr – S’installer et exercer ».

À savoir : Il existe des aides pour vous accompagner dans votre projet professionnel. Les formations VTC peuvent être financées par votre CPF, Pôle Emploi. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller.

Et la suite ?

Vous avez votre carte professionnelle VTC en main, vos premiers clients, félicitation vous avez atteint votre objectif ! Comme nous vous l’avions dit, le métier de chauffeur VTC évolue constamment.

Tous les 5 ans, vous devrez vous rapprocher d’un centre de formation VTC agréé afin d’effectuer un stage obligatoire d’une durée d’au moins 14 heures, qui vous permettra de renouveler votre carte VTC.

Si toutefois vous avez encore des questions, vous pouvez consulter le site de la Préfecture de La Réunion.